L'avis de recherche d'un homme figurant sur une photo a été diffusé mardi à la demande du juge d'instruction de Charleroi. Sur le cliché, on peut voir un homme aux cheveux bouclés portant un fusil de la marque italienne Franchi de type Spas 12 - calibre 12. À la fin des années '90, une arme similaire, complètement rouillée, avait été repêchée dans le canal de Vilvorde. Il s'agit d'une arme peu courante, qui a pu être utilisée lors de l'attaque mortelle des Tueurs du Brabant au Delhaize d'Alost en 1985. Elle mesure un mètre de long, pèse 5 kg et contient huit cartouches par chargeur. La photo avait déjà été transmise en 1986 aux enquêteurs de la cellule de Termonde par une personne qui avait précisé que l'homme y figurant était très important dans le cadre du dossier. Malgré des années de recherche, les enquêteurs n'ont jamais réussi à découvrir qui il était. C'est pourquoi il a finalement été décidé de diffuser la photo auprès du grand public, dans l'espoir qu'elle évoque quelque chose à quelqu'un. (Belga)

L'avis de recherche d'un homme figurant sur une photo a été diffusé mardi à la demande du juge d'instruction de Charleroi. Sur le cliché, on peut voir un homme aux cheveux bouclés portant un fusil de la marque italienne Franchi de type Spas 12 - calibre 12. À la fin des années '90, une arme similaire, complètement rouillée, avait été repêchée dans le canal de Vilvorde. Il s'agit d'une arme peu courante, qui a pu être utilisée lors de l'attaque mortelle des Tueurs du Brabant au Delhaize d'Alost en 1985. Elle mesure un mètre de long, pèse 5 kg et contient huit cartouches par chargeur. La photo avait déjà été transmise en 1986 aux enquêteurs de la cellule de Termonde par une personne qui avait précisé que l'homme y figurant était très important dans le cadre du dossier. Malgré des années de recherche, les enquêteurs n'ont jamais réussi à découvrir qui il était. C'est pourquoi il a finalement été décidé de diffuser la photo auprès du grand public, dans l'espoir qu'elle évoque quelque chose à quelqu'un. (Belga)