L'individu n'était pas lui-même membre de la bande et n'était pas non plus un ancien gendarme. Me Vermassen refuse cependant de donner plus de détails afin de ne pas compromettre l'enquête. L'avocat aurait été averti par le médecin en chef d'un hôpital qu'un patient voulait se confier avant de mourir. "Je m'y suis évidemment directement rendu", a-t-il expliqué à TV Oost. Il a enregistré la conversation et l'a transmise aux enquêteurs. "Cela vaut ce que cela vaut, mais cela me semble quand même utile, important dans l'optique de résoudre le puzzle", explique-t-il. "Son récit pourrait nous mener à certains membres de la bande."

L'individu n'était pas lui-même membre de la bande et n'était pas non plus un ancien gendarme. Me Vermassen refuse cependant de donner plus de détails afin de ne pas compromettre l'enquête. L'avocat aurait été averti par le médecin en chef d'un hôpital qu'un patient voulait se confier avant de mourir. "Je m'y suis évidemment directement rendu", a-t-il expliqué à TV Oost. Il a enregistré la conversation et l'a transmise aux enquêteurs. "Cela vaut ce que cela vaut, mais cela me semble quand même utile, important dans l'optique de résoudre le puzzle", explique-t-il. "Son récit pourrait nous mener à certains membres de la bande."