Les deux chefs de gouvernement ont souligné l'intensité des liens qui unissent la Belgique et le Luxembourg. "Je remercie la Belgique et son gouvernement pour une relation d'une qualité exceptionnelle", a déclaré M. Juncker. Il s'est également dit honoré de recevoir M. Di Rupo pour la dernière visite officielle qu'il accueille avant l'investiture du nouveau gouvernement qui doit intervenir mercredi au Grand-Duché.

M. Di Rupo n'a quant à lui pas tari d'éloges sur son homologue luxembourgeois, insistant sur la "profonde amitié" qui les lie. "Travailler avec Jean-Claude a été un plaisir", a déclaré le Premier ministre, ajoutant qu'il serait ravi de collaborer avec lui s'il devait de nouveau prendre à l'avenir des fonctions au niveau européen. "Tu es un des plus grands acteurs européens", a encore dit M. Di Rupo à l'adresse de son homologue.

M. Juncker, en poste depuis 1995, quittera ses fonctions de Premier ministre mercredi. Il sera remplacé par le chef de file des libéraux luxembourgeois, Xavier Bettel, qui prendra la tête d'une coalition inédite libérale-socialiste-écologiste, reléguant le parti chrétien-social (CSV) dans l'opposition. Il s'agit d'une petite révolution au Grand-Duché, où le CSV domine la scène politique depuis la seconde Guerre mondiale.

Les deux chefs de gouvernement ont souligné l'intensité des liens qui unissent la Belgique et le Luxembourg. "Je remercie la Belgique et son gouvernement pour une relation d'une qualité exceptionnelle", a déclaré M. Juncker. Il s'est également dit honoré de recevoir M. Di Rupo pour la dernière visite officielle qu'il accueille avant l'investiture du nouveau gouvernement qui doit intervenir mercredi au Grand-Duché.M. Di Rupo n'a quant à lui pas tari d'éloges sur son homologue luxembourgeois, insistant sur la "profonde amitié" qui les lie. "Travailler avec Jean-Claude a été un plaisir", a déclaré le Premier ministre, ajoutant qu'il serait ravi de collaborer avec lui s'il devait de nouveau prendre à l'avenir des fonctions au niveau européen. "Tu es un des plus grands acteurs européens", a encore dit M. Di Rupo à l'adresse de son homologue.M. Juncker, en poste depuis 1995, quittera ses fonctions de Premier ministre mercredi. Il sera remplacé par le chef de file des libéraux luxembourgeois, Xavier Bettel, qui prendra la tête d'une coalition inédite libérale-socialiste-écologiste, reléguant le parti chrétien-social (CSV) dans l'opposition. Il s'agit d'une petite révolution au Grand-Duché, où le CSV domine la scène politique depuis la seconde Guerre mondiale.