"Les socialistes ont accepté notre proposition pour discuter avec la gauche et les Verts, ce qui est un pas extrêmement important", a indiqué Alexis Tsipras, dirigeant du parti de gauche Syriza, lors d'un entretien paru dans le journal Realnews. "Les sociaux-démocrates européens ont adopté des politiques néolibérales depuis les années 90 et actuellement traversent une crise en raison de ce choix (...) ce qui ouvre de nouvelles perspectives" de coopération avec la gauche, a-t-il souligné. Pour lui, "la question de l'Europe n'est pas seulement une question idéologique, mais une question de différentes vitesses". "C'est le moment pour les pays du Sud de chercher des moyens plus drastiques pour intervenir dans la politique européenne", explique-t-il. Athènes accueillera le 9 septembre un sommet réunissant les dirigeants de Chypre, France, Malte, d'Italie, du Portugal et sauf contre-ordre d'Espagne, à l'initiative de M. Tsipras, seul chef de gouvernement de gauche radicale dans l'UE. Les dirigeants invités appartiennent en majorité au bloc socio-démocrate européen. (Belga)

"Les socialistes ont accepté notre proposition pour discuter avec la gauche et les Verts, ce qui est un pas extrêmement important", a indiqué Alexis Tsipras, dirigeant du parti de gauche Syriza, lors d'un entretien paru dans le journal Realnews. "Les sociaux-démocrates européens ont adopté des politiques néolibérales depuis les années 90 et actuellement traversent une crise en raison de ce choix (...) ce qui ouvre de nouvelles perspectives" de coopération avec la gauche, a-t-il souligné. Pour lui, "la question de l'Europe n'est pas seulement une question idéologique, mais une question de différentes vitesses". "C'est le moment pour les pays du Sud de chercher des moyens plus drastiques pour intervenir dans la politique européenne", explique-t-il. Athènes accueillera le 9 septembre un sommet réunissant les dirigeants de Chypre, France, Malte, d'Italie, du Portugal et sauf contre-ordre d'Espagne, à l'initiative de M. Tsipras, seul chef de gouvernement de gauche radicale dans l'UE. Les dirigeants invités appartiennent en majorité au bloc socio-démocrate européen. (Belga)