"J'ai ordonné au secrétaire d'Etat Mike Pompeo, et il est complètement d'accord, de ne pas autoriser le retour de Hoda Muthana dans le pays! ", a tweeté M. Trump peu après un communiqué du chef de la diplomatie assurant que cette dernière n'était pas une citoyenne américaine. Il apparaît néanmoins qu'elle est bien citoyenne américaine, a assuré mercredi son avocat Hassan Shilby. "Hoda Muthana est née dans le New Jersey en 1994, plusieurs mois après que son père eut cessé d'être diplomate", a indiqué à l'AFP Me Shilby, en référence à une règle qui veut que les enfants de diplomates nés aux Etats-Unis pendant qu'il y sont en poste n'acquièrent pas automatiquement la nationalité américaine. "Elle avait un passeport valide" quand elle est partie en Syrie en 2014 rejoindre les rangs du groupe Etat islamique (EI), a-t-il ajouté. (Belga)