"Si vous pensez que vous allez pouvoir vendre (les produits fabriqués au Mexique) à travers une frontière très très étanche, pas une frontière faible - d'ailleurs on n'a même pas de frontière, c'est une passoire trouée - vous vous trompez. Vous allez payer une très lourde taxe frontalière", a dit le président élu. (Belga)

"Si vous pensez que vous allez pouvoir vendre (les produits fabriqués au Mexique) à travers une frontière très très étanche, pas une frontière faible - d'ailleurs on n'a même pas de frontière, c'est une passoire trouée - vous vous trompez. Vous allez payer une très lourde taxe frontalière", a dit le président élu. (Belga)