"Nous avons vraiment besoin de ce mur", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche avec le président finlandais Sauli Niinistö. "Le mur est nécessaire pour la sécurité (...) Le mur empêchera l'essentiel des drogues de se déverser dans notre pays et d'empoisonner notre jeunesse", a-t-il encore dit. Mexico a une nouvelle fois répété ce week-end qu'il ne paierait "en aucune manière" pour un mur à la frontière avec son voisin du nord. La Maison Blanche exige que la loi de financement de l'Etat fédéral, qui doit être examiné prochainement par le Congrès, inclue des crédits pour la construction du mur, qui était la promesse de campagne la plus emblématique de Donald Trump. Les démocrates qui s'y opposent et détiennent une minorité de blocage au Sénat, pourraient jouer l'intransigeance et provoquer un "shutdown" le 1er octobre. Donald Trump a indiqué ces derniers jours qu'il était prêt à aller jusqu'au blocage. I (Belga)

"Nous avons vraiment besoin de ce mur", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche avec le président finlandais Sauli Niinistö. "Le mur est nécessaire pour la sécurité (...) Le mur empêchera l'essentiel des drogues de se déverser dans notre pays et d'empoisonner notre jeunesse", a-t-il encore dit. Mexico a une nouvelle fois répété ce week-end qu'il ne paierait "en aucune manière" pour un mur à la frontière avec son voisin du nord. La Maison Blanche exige que la loi de financement de l'Etat fédéral, qui doit être examiné prochainement par le Congrès, inclue des crédits pour la construction du mur, qui était la promesse de campagne la plus emblématique de Donald Trump. Les démocrates qui s'y opposent et détiennent une minorité de blocage au Sénat, pourraient jouer l'intransigeance et provoquer un "shutdown" le 1er octobre. Donald Trump a indiqué ces derniers jours qu'il était prêt à aller jusqu'au blocage. I (Belga)