"Il y a une situation très dangereuse entre les deux pays", a souligné Donald Trump devant des journalistes à la Maison Blanche. "En ce moment, il y a beaucoup de problèmes entre l'Inde et le Pakistan à cause de ce qui s'est passé", a-t-il déclaré. Les tensions se sont aggravées entre les deux pays après un attentat-suicide à la voiture piégée au Cachemire indien dans lequel 41 paramilitaires indiens ont été tués le 14 février. L'attentat a été revendiqué par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM), établi au Pakistan. Cette attaque, la plus meurtrière depuis le début de l'insurrection séparatiste contre New Delhi dans la vallée de Srinagar en 1989, a suscité une vague de colère en Inde, où se sont multipliés des appels à une riposte. L'armée pakistanaise a averti l'Inde vendredi qu'elle était prête à répondre à "la moindre agression". Islamabad, qui nie soutenir les infiltrations de militants islamistes au Cachemire indien ainsi que les activités des rebelles séparatistes armés, comme l'en accuse l'Inde, a menacé de répliquer en cas de représailles indiennes. (Belga)