"Le décret exécutif du président gèlera les biens et suspendra les déplacements d'individus ou d'entités qui cherchent à miner les efforts de paix, la sécurité et la stabilité au Mali", a de son côté précisé le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. leo/hr (Belga)