Dans une série de tweets matinaux, M. Trump a dit avoir annulé les frappes, qui devaient viser trois sites, "10 minutes" avant l'horaire prévu, affirmant avoir été informé qu'elles feraient "150 morts" et jugeant que cela était disproportionné par rapport à l'attaque contre un drone de l'US Navy. (Belga)