Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la "force" de l'économie américaine. "Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l'avons largement surmontée", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Nous avons pris toutes les décisions qu'il fallait", a-t-il encore assuré, alors que sa gestion de la crise sanitaire a été souvent critiquée. Selon le milliardaire républicain, les Etats-Unis ont "fait un grand pas" dans leur "rebond", et les prochains mois démontreront que l'économie, en pleine santé avant l'épidémie et le confinement, repartira de plus belle. Il a de nouveau appelé les gouverneurs des Etats où sont toujours en vigueur le confinement et autres restrictions pour endiguer la maladie Covid-19 à les lever. "On veut la fin du confinement pur et dur dans ces Etats", a-t-il plaidé, assurant que la situation était bonne là où les restrictions ont pris fin. (Belga)

Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la "force" de l'économie américaine. "Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l'avons largement surmontée", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Nous avons pris toutes les décisions qu'il fallait", a-t-il encore assuré, alors que sa gestion de la crise sanitaire a été souvent critiquée. Selon le milliardaire républicain, les Etats-Unis ont "fait un grand pas" dans leur "rebond", et les prochains mois démontreront que l'économie, en pleine santé avant l'épidémie et le confinement, repartira de plus belle. Il a de nouveau appelé les gouverneurs des Etats où sont toujours en vigueur le confinement et autres restrictions pour endiguer la maladie Covid-19 à les lever. "On veut la fin du confinement pur et dur dans ces Etats", a-t-il plaidé, assurant que la situation était bonne là où les restrictions ont pris fin. (Belga)