Entre 2007 et 2016, 143 accidents impliquant un conducteur fantôme ont fait 45 victimes mortelles et 282 blessés, rapporte l'institut pour la sécurité routière, Vias. Dans un cas sur six, le conducteur ne survit pas au sinistre. Dans 38% des cas, les accidents impliquant un conducteur fantôme ont lieu la nuit. La prévalence est aussi importante le week-end (24% des cas). Les seniors sont surreprésentés dans ces cas de figure: ils sont impliqués dans 21% des accidents avec conducteur fantôme, alors qu'ils ne le sont que dans 4% du nombre total d'accidents sur autoroute. (Belga)

Entre 2007 et 2016, 143 accidents impliquant un conducteur fantôme ont fait 45 victimes mortelles et 282 blessés, rapporte l'institut pour la sécurité routière, Vias. Dans un cas sur six, le conducteur ne survit pas au sinistre. Dans 38% des cas, les accidents impliquant un conducteur fantôme ont lieu la nuit. La prévalence est aussi importante le week-end (24% des cas). Les seniors sont surreprésentés dans ces cas de figure: ils sont impliqués dans 21% des accidents avec conducteur fantôme, alors qu'ils ne le sont que dans 4% du nombre total d'accidents sur autoroute. (Belga)