Le milliardaire belgo-indien, Nirav Modi, est accusé d'avoir escroqué la deuxième banque indienne pour un montant de 1,6 milliard d'euros. Il a bénéficié de la complicité de trois proches vivant dans la région d'Anvers. Il s'agit du frère cadet de Nirav Modi, Neeshal (34 ans), domicilié à Wilrijk, dans la banlieue anversoise. Il est suspecté d'avoir participé au blanchiment d'une grande partie des fonds dérobés. Purvi Modi (44 ans), la s?ur de Nirav et de Neeshal est aussi concernée par une notice rouge d'Interpol. Elle aussi est de nationalité belge et elle est la directrice ou la propriétaire de nombreuses sociétés qui auraient "nettoyé" cet argent venu de la Punjab National Bank. La troisième personne recherchée par Interpol est un proche associé de Nirav Modi. Aditya Nanavati (33 ans) a la double nationalité belge et indienne. Il existe un accord d'extradition entre la Belgique et l'Inde. (Belga)

Le milliardaire belgo-indien, Nirav Modi, est accusé d'avoir escroqué la deuxième banque indienne pour un montant de 1,6 milliard d'euros. Il a bénéficié de la complicité de trois proches vivant dans la région d'Anvers. Il s'agit du frère cadet de Nirav Modi, Neeshal (34 ans), domicilié à Wilrijk, dans la banlieue anversoise. Il est suspecté d'avoir participé au blanchiment d'une grande partie des fonds dérobés. Purvi Modi (44 ans), la s?ur de Nirav et de Neeshal est aussi concernée par une notice rouge d'Interpol. Elle aussi est de nationalité belge et elle est la directrice ou la propriétaire de nombreuses sociétés qui auraient "nettoyé" cet argent venu de la Punjab National Bank. La troisième personne recherchée par Interpol est un proche associé de Nirav Modi. Aditya Nanavati (33 ans) a la double nationalité belge et indienne. Il existe un accord d'extradition entre la Belgique et l'Inde. (Belga)