C'est lors d'un safari que les deux étudiants ont eu un accident dans la région de Samfya. Leur état est suffisamment stable pour pouvoir regagner la Belgique. Initialement, il a été supposé que leurs passeports avaient été volés après l'accident, mais ils ont en réalité été entreposés par un chef de village. Cela a facilité les démarches de rapatriement. Deux des victimes ont quitté l'hôpital de Samfya jeudi matin et ont été transportées en ambulance à la clinique de Mensa, où la personnes la plus gravement touchée était alitée. De là, tous trois ont été transportés à la capitale Lusaka. Les trois étudiants arriveront donc vendredi à Wevelgem (Courtrai). Ils seront alors transférés à l'hôpital AZ Groeninge de Courtrai. Les victimes et leurs familles demandent à la presse de ne pas prendre de photos et de ne pas les questionner. (Belga)

C'est lors d'un safari que les deux étudiants ont eu un accident dans la région de Samfya. Leur état est suffisamment stable pour pouvoir regagner la Belgique. Initialement, il a été supposé que leurs passeports avaient été volés après l'accident, mais ils ont en réalité été entreposés par un chef de village. Cela a facilité les démarches de rapatriement. Deux des victimes ont quitté l'hôpital de Samfya jeudi matin et ont été transportées en ambulance à la clinique de Mensa, où la personnes la plus gravement touchée était alitée. De là, tous trois ont été transportés à la capitale Lusaka. Les trois étudiants arriveront donc vendredi à Wevelgem (Courtrai). Ils seront alors transférés à l'hôpital AZ Groeninge de Courtrai. Les victimes et leurs familles demandent à la presse de ne pas prendre de photos et de ne pas les questionner. (Belga)