Anna Soubry, Heidi Allen et Sarah Wollaston ont exprimé, dans une lettre à la première ministre Theresa May publiée sur Twitter, leur intention de rejoindre le "Groupe indépendant". Ce dernier a été créé lundi par sept députés travaillistes, eux-mêmes démissionnaires de leur parti. Ces derniers reprochent aux dirigeants du parti d'opposition leur gestion du Brexit, ainsi qu'au dirigeant de la formation, Jeremy Corbyn, de l'antisémitisme. "Le parti que nous avons rejoint n'est plus le même, il a été pris en otage par l'extrême-gauche", a ainsi souligné Chris Leslie. Parmi ces sept députés, figure l'étoile montante du Labour, Chuka Ummuna, qui a assuré vouloir "jeter la vieille politique tribale à la poubelle" pour promouvoir une vision différente de la politique. Un autre député, Mike Gapes, s'est lui déclaré "furieux que la direction du Labour facilite le Brexit". Jeremy Corbyn, leader du parti issu de son aile gauche radicale, s'est vu reprocher de ne pas prendre clairement position sur le Brexit et de ne pas réagir avec suffisamment de force aux nombreuses accusations d'antisémitisme au sein de sa formation. (Belga)