Un juge d'instruction brugeois a émis un mandat d'arrêt à l'encontre d'une mère de trente ans de Varsenare (Flandre-Occidentale), a confirmé vendredi son avocat Bart Staelens, qui n'a cependant pas précisé les charges retenues contre elle. La jeune femme est suspectée d'avoir tué ses trois enfants dans la nuit de mardi à mercredi.

Mercredi dernier vers 2h00 du matin, cette infirmière de 30 ans a percuté en voiture le pilier d'un pont à Oostkamp, sur l'autoroute E40. Elle a survécu à l'accident et a été hospitalisée. Plus tôt dans la nuit, elle aurait tué ses trois enfants, un garçon de quelques mois, une fillette de deux ans et leur frère de quatre ans, à son domicile de Varsenare, une commune de Jabbeke.

Selon son conseil, la suspecte émet des regrets quant à ce qu'il s'est passé. "Son plus grand souhait est de pouvoir remonter le temps, c'est évident." Me Staelens évoque un "drame familial", mais n'a pas souhaité donné plus de précisions sur les faits.

Mardi, la chambre du conseil de Bruges décidera de son éventuel maintien en détention.

Un juge d'instruction brugeois a émis un mandat d'arrêt à l'encontre d'une mère de trente ans de Varsenare (Flandre-Occidentale), a confirmé vendredi son avocat Bart Staelens, qui n'a cependant pas précisé les charges retenues contre elle. La jeune femme est suspectée d'avoir tué ses trois enfants dans la nuit de mardi à mercredi.Mercredi dernier vers 2h00 du matin, cette infirmière de 30 ans a percuté en voiture le pilier d'un pont à Oostkamp, sur l'autoroute E40. Elle a survécu à l'accident et a été hospitalisée. Plus tôt dans la nuit, elle aurait tué ses trois enfants, un garçon de quelques mois, une fillette de deux ans et leur frère de quatre ans, à son domicile de Varsenare, une commune de Jabbeke. Selon son conseil, la suspecte émet des regrets quant à ce qu'il s'est passé. "Son plus grand souhait est de pouvoir remonter le temps, c'est évident." Me Staelens évoque un "drame familial", mais n'a pas souhaité donné plus de précisions sur les faits. Mardi, la chambre du conseil de Bruges décidera de son éventuel maintien en détention.