Ils sont en effet d'avis qu'une pause est nécessaire afin de laisser la place à la concertation. Toutefois, en l'absence de garanties suffisantes de la part du gouvernement fédéral, un nouveau plan d'action pourrait être décidé dès le mois de janvier.