Le spectacle "Jonathan" a été présenté six fois au KVS entre le 28 avril et le 8 mai, avec un nombre croissant de spectateurs chaque fois. Sur la base des résultats, le KVS rejette l'affirmation selon laquelle le public d'un théâtre devrait être limité pour réduire le risque de contamination. La qualité de l'air dans la salle a été mesurée via le taux de CO2, de particules fines et d'humidité relative. Les événements-tests ont montré que le risque est insignifiant si les lieux sont bien ventilés, et ces résultats s'appliqueraient en théorie également à une salle entièrement remplie. Le mercredi 19 mai, le KVS présentera ces données à la commission de la culture du Parlement flamand. Tous les spectateurs ont été testés avant chaque représentation et ont eu la possibilité de se faire tester à nouveau gratuitement sept jours après leur participation, par le biais d'un test PCR réalisé dans l'un des centres de test officiels. Aucune contamination n'a été constatée. "Le KVS demande une réévaluation de la réouverture proposée, de sorte qu'à partir du 9 juin les salles remplies soient admises pour les arts de la scène avec un public passif et assis", réclame le directeur commercial Merlijn Erbuer. (Belga)

Le spectacle "Jonathan" a été présenté six fois au KVS entre le 28 avril et le 8 mai, avec un nombre croissant de spectateurs chaque fois. Sur la base des résultats, le KVS rejette l'affirmation selon laquelle le public d'un théâtre devrait être limité pour réduire le risque de contamination. La qualité de l'air dans la salle a été mesurée via le taux de CO2, de particules fines et d'humidité relative. Les événements-tests ont montré que le risque est insignifiant si les lieux sont bien ventilés, et ces résultats s'appliqueraient en théorie également à une salle entièrement remplie. Le mercredi 19 mai, le KVS présentera ces données à la commission de la culture du Parlement flamand. Tous les spectateurs ont été testés avant chaque représentation et ont eu la possibilité de se faire tester à nouveau gratuitement sept jours après leur participation, par le biais d'un test PCR réalisé dans l'un des centres de test officiels. Aucune contamination n'a été constatée. "Le KVS demande une réévaluation de la réouverture proposée, de sorte qu'à partir du 9 juin les salles remplies soient admises pour les arts de la scène avec un public passif et assis", réclame le directeur commercial Merlijn Erbuer. (Belga)