Trente-sept arrestations judiciaires ont eu lieu, mais une personne a été arrêtée deux fois, a précisé M. Goovaerts. "D'aucuns ont dénoncé une absence de réponse policière face à ces incidents intolérables, mais aucune entité n'avait perçu le risque engendré par la qualification du Maroc pour la Coupe du Monde", a-t-il souligné. Au total, la police avait procédé au total à 70 arrestations administratives les 11 novembre à proximité de la Bourse, le 15 novembre à la suite du rendez-vous organisé par le Youtubeur Vargasss92 place de la Monnaie et le 25 novembre à Louise. "Nous ne minimisons pas les faits, les règles du vivre ensemble ont été bafouées", a ajouté le chef de corps. La task force mise en place dès le 12 novembre pour identifier les suspects a analysé 600 Gigabytes d'images et a mobilisé jusqu'à 30 enquêteurs, a-t-il poursuivi. Dans la foulée des faits, 266 particuliers ont pris contact avec la police, que ce soit pour donner des informations ou témoigner de leur soutien aux forces de l'ordre. La plupart des arrestations judiciaires concernent les faits survenus à la Bourse (18) et à la place de la Monnaie (12). (Belga)

Trente-sept arrestations judiciaires ont eu lieu, mais une personne a été arrêtée deux fois, a précisé M. Goovaerts. "D'aucuns ont dénoncé une absence de réponse policière face à ces incidents intolérables, mais aucune entité n'avait perçu le risque engendré par la qualification du Maroc pour la Coupe du Monde", a-t-il souligné. Au total, la police avait procédé au total à 70 arrestations administratives les 11 novembre à proximité de la Bourse, le 15 novembre à la suite du rendez-vous organisé par le Youtubeur Vargasss92 place de la Monnaie et le 25 novembre à Louise. "Nous ne minimisons pas les faits, les règles du vivre ensemble ont été bafouées", a ajouté le chef de corps. La task force mise en place dès le 12 novembre pour identifier les suspects a analysé 600 Gigabytes d'images et a mobilisé jusqu'à 30 enquêteurs, a-t-il poursuivi. Dans la foulée des faits, 266 particuliers ont pris contact avec la police, que ce soit pour donner des informations ou témoigner de leur soutien aux forces de l'ordre. La plupart des arrestations judiciaires concernent les faits survenus à la Bourse (18) et à la place de la Monnaie (12). (Belga)