Le lotissement en question est situé sur un terrain mis à disposition par une société en zone non-inondable, légèrement en hauteur, et proche du centre de Vaux-sous-Chèvremont, un critère primordial: "Il était important aussi de faire en sorte que les familles restent à proximité de leur lieu de vie", a ajouté le bourgmestre, qui a également qualifié cette installation "d'exploit, compte-tenu de la vitesse de la réalisation, le chantier ayant commencé à la mi-octobre". Aux 30 modules de vie s'ajouteront un local collectif qui permettra aux personnes d'échanger ainsi que 10 "tiny houses" qui seront installées près de l'administration communale. "Il s'agit là de belles réalisations, les quelques mots échangés avec les familles sont source de motivation", a commenté le ministre du Logement Christophe Collignon (PS). "Notre Région essaie encore de se relever, c'est un défi, il faut se serrer les coudes". "On a fait le maximum, on a mobilisé nos sociétés de logements publics, on a été sur le marché pour acquérir des logements". Reste maintenant le défi collectif de reconstruction du territoire "qui nécessitera des décisions courageuses", a terminé le ministre. (Belga)

Le lotissement en question est situé sur un terrain mis à disposition par une société en zone non-inondable, légèrement en hauteur, et proche du centre de Vaux-sous-Chèvremont, un critère primordial: "Il était important aussi de faire en sorte que les familles restent à proximité de leur lieu de vie", a ajouté le bourgmestre, qui a également qualifié cette installation "d'exploit, compte-tenu de la vitesse de la réalisation, le chantier ayant commencé à la mi-octobre". Aux 30 modules de vie s'ajouteront un local collectif qui permettra aux personnes d'échanger ainsi que 10 "tiny houses" qui seront installées près de l'administration communale. "Il s'agit là de belles réalisations, les quelques mots échangés avec les familles sont source de motivation", a commenté le ministre du Logement Christophe Collignon (PS). "Notre Région essaie encore de se relever, c'est un défi, il faut se serrer les coudes". "On a fait le maximum, on a mobilisé nos sociétés de logements publics, on a été sur le marché pour acquérir des logements". Reste maintenant le défi collectif de reconstruction du territoire "qui nécessitera des décisions courageuses", a terminé le ministre. (Belga)