Malgré l'annonce de leur retrait vendredi de Loder et de Chaqra, autre ville du sud, après les protestations des habitants, des membres d'Al-Qaïda y ont fait leur réapparition dans la nuit, a expliqué ce responsable des services de sécurité. Mais ils se sont fait surprendre par des combattants tribaux hostiles à leur retour. Les embuscades tendues devant des bâtiments publics que les éléments d'Al-Qaïda voulaient reprendre ont été suivies d'échanges de tirs qui ont duré deux heures et se sont achevés par le retrait des djihadistes, selon le responsable. Leur entrée jeudi soir dans Loder et Chaqra, dans la province d'Abyane, a été facilitée par le retrait des forces progouvernementales qui protestaient contre le retard de leurs salaires impayés, avait indiqué un autre responsable de la sécurité. (Belga)

Malgré l'annonce de leur retrait vendredi de Loder et de Chaqra, autre ville du sud, après les protestations des habitants, des membres d'Al-Qaïda y ont fait leur réapparition dans la nuit, a expliqué ce responsable des services de sécurité. Mais ils se sont fait surprendre par des combattants tribaux hostiles à leur retour. Les embuscades tendues devant des bâtiments publics que les éléments d'Al-Qaïda voulaient reprendre ont été suivies d'échanges de tirs qui ont duré deux heures et se sont achevés par le retrait des djihadistes, selon le responsable. Leur entrée jeudi soir dans Loder et Chaqra, dans la province d'Abyane, a été facilitée par le retrait des forces progouvernementales qui protestaient contre le retard de leurs salaires impayés, avait indiqué un autre responsable de la sécurité. (Belga)