Selon le journal, douze libérations auraient eu lieu en un week-end et une autre aurait lieu la semaine dernière. Dans ce dernier cas, il s'agit d'un mineur poursuivi pour un car-jacking armé.

Le manque de place dans les IPPJ dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles semble être un problème récurrent. A plusieurs reprises, des magistrats avaient déjà dénoncé cet état de fait.

Selon le journal, douze libérations auraient eu lieu en un week-end et une autre aurait lieu la semaine dernière. Dans ce dernier cas, il s'agit d'un mineur poursuivi pour un car-jacking armé. Le manque de place dans les IPPJ dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles semble être un problème récurrent. A plusieurs reprises, des magistrats avaient déjà dénoncé cet état de fait.