La signalisation à Bruxelles-Midi, qui gère l'un des noeuds ferroviaires les plus chargés et compliqués du pays, fonctionnait jusqu'ici avec une technologie électromécanique. Ce système doit être remplacé par un nouveau totalement informatisé, crucial notamment pour l'implantation du système de sécurité européen ETCS.

Le week-end dernier a vu les travaux bien avancer déjà. Ils ont même pris de l'avance sur le programme. Du jeudi soir 31 octobre au dimanche soir 3 novembre, quelque 300 personnes ont travaillé à la digitalisation de l'ensemble des 65 signaux ainsi que de 121 aiguillages sur les 170 à moderniser.

Le planificateur de voyages sera consultable sur le site www.sncb.be et l'app SNCB.