"Les résultats préliminaires des analyses toxicologiques ont montré que M. Praljak avait une forte concentration de cyanure de potassium dans le sang", a expliqué le parquet dans un communiqué. "Cela a provoqué une insuffisance cardiaque, soupçonnée d'être la cause de sa mort". jkb/glr/bds (Belga)

"Les résultats préliminaires des analyses toxicologiques ont montré que M. Praljak avait une forte concentration de cyanure de potassium dans le sang", a expliqué le parquet dans un communiqué. "Cela a provoqué une insuffisance cardiaque, soupçonnée d'être la cause de sa mort". jkb/glr/bds (Belga)