Le Hamas a appelé les Palestiniens des Territoires à manifester vendredi, proclamé, selon une expression consacrée, "journée de colère". "Avec la reconnaissance par l'administration américaine de Jérusalem occupée comme la capitale de l'occupant, et avec le déménagement de son ambassade, toutes les lignes rouges sont franchies", a déclaré le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh dans une lettre adressée aux dirigeants arabes et musulmans et publiée par le mouvement islamiste. Le déménagement de l'ambassade signale une "dangereuse escalade", a-t-il dit. Il a accusé M. Trump de chercher à couvrir l'entreprise du gouvernement israélien consistant selon lui à "judaïser" Jérusalem. (Belga)

Le Hamas a appelé les Palestiniens des Territoires à manifester vendredi, proclamé, selon une expression consacrée, "journée de colère". "Avec la reconnaissance par l'administration américaine de Jérusalem occupée comme la capitale de l'occupant, et avec le déménagement de son ambassade, toutes les lignes rouges sont franchies", a déclaré le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh dans une lettre adressée aux dirigeants arabes et musulmans et publiée par le mouvement islamiste. Le déménagement de l'ambassade signale une "dangereuse escalade", a-t-il dit. Il a accusé M. Trump de chercher à couvrir l'entreprise du gouvernement israélien consistant selon lui à "judaïser" Jérusalem. (Belga)