"Nous informons nos usagers qu'est survenue une interruption technique dans les services de voix, messages et accès à internet, qui sont désormais rétablis", a annoncé sur Twitter l'opérateur, qui a le monopole sur les télécommunications à Cuba. "Nous nous excusons pour les gênes occasionnées", a-t-il ajouté. Pendant la panne, il était impossible d'accéder à internet depuis son téléphone ou sur un ordinateur connecté à un réseau d'entreprise ou domestique, a pu constater l'AFP. L'internet est encore récent sur l'île de gouvernement communiste: l'accès Wifi, via des bornes payantes installées dans des parcs et places publiques, a été autorisé à partir de 2015 et l'internet mobile (3G puis 4G) n'est possible que depuis décembre 2018. Mais l'adoption a été massive, avec un impact sur le commerce, la société civile et la prise de parole des citoyens: désormais 4,2 des 11,2 millions d'habitants surfent depuis leur téléphone. Ces derniers mois, de nombreux habitants ont dénoncé d'étranges coupures empêchant de se connecter à Facebook, Twitter ou Whatsapp. En octobre, Telegram était devenu inaccessible: avec une vingtaine d'organisations dont Reporters sans frontières, l'ONG Access Now avait dénoncé un possible blocage intentionnel. (Belga)

"Nous informons nos usagers qu'est survenue une interruption technique dans les services de voix, messages et accès à internet, qui sont désormais rétablis", a annoncé sur Twitter l'opérateur, qui a le monopole sur les télécommunications à Cuba. "Nous nous excusons pour les gênes occasionnées", a-t-il ajouté. Pendant la panne, il était impossible d'accéder à internet depuis son téléphone ou sur un ordinateur connecté à un réseau d'entreprise ou domestique, a pu constater l'AFP. L'internet est encore récent sur l'île de gouvernement communiste: l'accès Wifi, via des bornes payantes installées dans des parcs et places publiques, a été autorisé à partir de 2015 et l'internet mobile (3G puis 4G) n'est possible que depuis décembre 2018. Mais l'adoption a été massive, avec un impact sur le commerce, la société civile et la prise de parole des citoyens: désormais 4,2 des 11,2 millions d'habitants surfent depuis leur téléphone. Ces derniers mois, de nombreux habitants ont dénoncé d'étranges coupures empêchant de se connecter à Facebook, Twitter ou Whatsapp. En octobre, Telegram était devenu inaccessible: avec une vingtaine d'organisations dont Reporters sans frontières, l'ONG Access Now avait dénoncé un possible blocage intentionnel. (Belga)