Ainsi quelque 660.000 touristes d'un jour ont arpenté les plages du littoral pendant les vacances de Noël. L'année dernière, ils étaient environ 840.000, soit 240.000 de plus. La crise sanitaire et le temps maussade ont pesé dans la balance. Le nombre de nuitées a également baissé, passant de 1,6 million l'année dernière à 1,25 millions cette année. Les maisons de vacances ont cependant eu leur petit succès. Le taux d'occupation moyen s'y élevait à 60 % la première semaine et entre 75 à 85 % la deuxième semaine. A contrario, dans les hôtels, le taux d'occupation plafonnait environ à 10 %. Le baromètre d'affluence à la Côte avait été réactivé le temps des congés, mais aucun mouvement de foule majeur n'a été signalé. (Belga)

Ainsi quelque 660.000 touristes d'un jour ont arpenté les plages du littoral pendant les vacances de Noël. L'année dernière, ils étaient environ 840.000, soit 240.000 de plus. La crise sanitaire et le temps maussade ont pesé dans la balance. Le nombre de nuitées a également baissé, passant de 1,6 million l'année dernière à 1,25 millions cette année. Les maisons de vacances ont cependant eu leur petit succès. Le taux d'occupation moyen s'y élevait à 60 % la première semaine et entre 75 à 85 % la deuxième semaine. A contrario, dans les hôtels, le taux d'occupation plafonnait environ à 10 %. Le baromètre d'affluence à la Côte avait été réactivé le temps des congés, mais aucun mouvement de foule majeur n'a été signalé. (Belga)