La prostitution est principalement concentrée à Bruxelles, Anvers, Liège et Mons, mais est également de plus en plus fréquente en dehors des grandes villes. De nombreuses filières existent et impliquent principalement des prostituées issues de Bulgarie, Roumanie, Espagne, Portugal, Hongrie ou encore du Nigeria, explique le chef de la cellule Traite des êtres humains, Wim Bontinck, qui estime qu'il est dorénavant plus facile de voyager entre les différents continents. La prostitution en tant que telle n'est pas punissable, sauf si une personne est exploitée par un tiers, ce qui est souvent le cas. Huit prostituées sur dix, soit quelque 21.000 femmes, sont en effet concernées par cette problématique. La lutte contre les proxénètes est difficile mais sur la bonne voie, souligne encore Wim Bontinck.