Selon les statistiques fournies par la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH), en réponse à une question orale de Barbara Trachte (Ecolo), 762 refus de réinscription ont également été signalés en 2011-2012. L'année scolaire précédente, en 2010-2011, la Communauté française avait enregistré 2.163 exclusions définitives, sur une population de 872.920 élèves, et 592 refus de réinscription.

Au total, 82% des exclusions et des refus de réinscription concernent des garçons, contre 81% l'année scolaire précédente. "Le plus souvent, les signalements d'exclusion concernent des élèves âgés entre 14 et 17 ans", a précisé la ministre. Et environ 20% des élèves exclus ou refusés sont majeurs. Pour l'année scolaire 2011-2012, 91% des signalements proviennent de l'enseignement ordinaire - dont 97,2% sont issus du secondaire - et 9% du spécialisé.

Selon les statistiques fournies par la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH), en réponse à une question orale de Barbara Trachte (Ecolo), 762 refus de réinscription ont également été signalés en 2011-2012. L'année scolaire précédente, en 2010-2011, la Communauté française avait enregistré 2.163 exclusions définitives, sur une population de 872.920 élèves, et 592 refus de réinscription. Au total, 82% des exclusions et des refus de réinscription concernent des garçons, contre 81% l'année scolaire précédente. "Le plus souvent, les signalements d'exclusion concernent des élèves âgés entre 14 et 17 ans", a précisé la ministre. Et environ 20% des élèves exclus ou refusés sont majeurs. Pour l'année scolaire 2011-2012, 91% des signalements proviennent de l'enseignement ordinaire - dont 97,2% sont issus du secondaire - et 9% du spécialisé.