Le rappel produit porte précisément sur les glaces "vanille praliné X6", "vanille X6", "fraise vanille X6", "café X6", "macaron caramel X6", "mini cône vanille chocolat X8" et "mini cône vanille caramel X8" de la marque Extrême, les douceurs sucrées "mini vanille chocolat X6", "caramel", "chocolat/lait noisette X4", et "vanille/lait noisette X4" de la marque Côte d'Or, mais aussi les "bâtonnets" et "mini-batônnets" de la marque Daim. Des produits glacés de cinq autres marques sont aussi concernés : les "bâtonnets" mini et normaux de Toblerone, les glaces "chocolat vanille" mini ou normales de la marque Milka, les glaces "caramel beurre salé 510g", "crème brûlée" et "vanille pécan 510g" de chez La Laitière, un nombre important de bûches glacées de la marque Nestlé (chocolat, macaron, caramel, cassis/vanille, beurre salé, framboise/pistache, chocolat blanc/spéculoos, norvégienne et chocolat/passion), les glaces "caprice des îles 564g" et "framboise 1L" de la marque Pilpa, et enfin, les produits "bûchette", "pop up" et "fun cones" de la marque Smarties. Ce rappel fait suite à une notification via le système RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed) concernant une teneur trop élevée en résidus d'un produit phytopharmaceutique (oxyde d'éthylène) dans un additif alimentaire. Ces produits ont été vendus via différents points de vente partout en Belgique. Il est demandé aux consommateurs de ne pas les consommer et de les ramener au point de vente dans lequel ils ont été achetés. Pour toute information complémentaire, il est possible de prendre contact avec l'Afsca via l'adresse mail pointdecontact@afsca.be ou le numéro de téléphone 0800/13.550. (Belga)

Le rappel produit porte précisément sur les glaces "vanille praliné X6", "vanille X6", "fraise vanille X6", "café X6", "macaron caramel X6", "mini cône vanille chocolat X8" et "mini cône vanille caramel X8" de la marque Extrême, les douceurs sucrées "mini vanille chocolat X6", "caramel", "chocolat/lait noisette X4", et "vanille/lait noisette X4" de la marque Côte d'Or, mais aussi les "bâtonnets" et "mini-batônnets" de la marque Daim. Des produits glacés de cinq autres marques sont aussi concernés : les "bâtonnets" mini et normaux de Toblerone, les glaces "chocolat vanille" mini ou normales de la marque Milka, les glaces "caramel beurre salé 510g", "crème brûlée" et "vanille pécan 510g" de chez La Laitière, un nombre important de bûches glacées de la marque Nestlé (chocolat, macaron, caramel, cassis/vanille, beurre salé, framboise/pistache, chocolat blanc/spéculoos, norvégienne et chocolat/passion), les glaces "caprice des îles 564g" et "framboise 1L" de la marque Pilpa, et enfin, les produits "bûchette", "pop up" et "fun cones" de la marque Smarties. Ce rappel fait suite à une notification via le système RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed) concernant une teneur trop élevée en résidus d'un produit phytopharmaceutique (oxyde d'éthylène) dans un additif alimentaire. Ces produits ont été vendus via différents points de vente partout en Belgique. Il est demandé aux consommateurs de ne pas les consommer et de les ramener au point de vente dans lequel ils ont été achetés. Pour toute information complémentaire, il est possible de prendre contact avec l'Afsca via l'adresse mail pointdecontact@afsca.be ou le numéro de téléphone 0800/13.550. (Belga)