"Une roquette a touché un mur du complexe du ministère de la Défense, sans faire de victimes", a dit le porte-parole du ministère de l'Intérieur Nosrat Rahimi dans un communiqué. L'attaque est intervenue juste après minuit. C'est la première dans la capitale afghane après que le président américain Donald Trump a annoncé samedi mettre fin à des pourparlers sur un retrait des troupes américaines avec les talibans. Ceux-ci ont averti mardi que si les Etats-Unis abandonnaient ces discussions, ils le "regretteront bientôt". Les attentats du 11 septembre 2001 à New York, Washington et en Pennsylvanie ont provoqué l'intervention américaine en Afghanistan contre l'organisation Al Qaïda, basée dans le pays, et les talibans alors au pouvoir à Kaboul. La capitale afghane a été la cible la semaine dernière de deux attentats, revendiqués par les talibans, qui ont fait de nombreuses victimes. (Belga)