Parallèlement aux rapatriements, 18.000 demandes de remboursement ou "claims" ont été introduites auprès du fonds de garantie. L'examen de ces demandes a d'ores et déjà commencé, assure Mme Muylle. Un autre élément important, selon la ministre, est le remboursement des paiements à l'étranger effectués par les voyageurs coincés à l'étranger. Il n'est actuellement pas clair de savoir si les personnes concernées doivent s'adresser à leur organisme financier ou au Fonds de garantie. Par ailleurs, interpellée par les députées Melissa Depraetere (sp.a) et Leen Dierick (CD&V) à propos du transfert d'un montant de 5 à 6 millions de la part de Thomas Cook Belgium vers le Royaume-Uni, la démocrate-chrétienne flamande a confié qu'il s'agissait d'une "nouvelle regrettable". "A aucun moment, le système du 'cash pooling' ne nous a été présenté de façon détaillée et nous n'avons pas été informés de la disparition de ces liquidités. Il appartient aux curateurs de faire les devoirs d'enquête requis. Un rapport devrait être présenté au tribunal afin d'identifier d'éventuels faits punissables. C'est une affaire regrettable pour les 500 collaborateurs. J'espère que les enquêteurs pourront clarifier la situation au plus vite", a conclu la ministre. (Belga)