Le 12 mai, le député-bourgmestre de Saint-Josse s'est manifesté en compagnie d'autres passagers alors que des policiers procédaient à l'expulsion d'une ressortissante nigériane sans autorisation de séjour en Belgique. Les faits ont eu lieu dans un vol vers Casablanca. Selon lui, la violence dont cette femme était victime et ses cris rendaient la situation "insoutenable".

Selon des sources policières, Emir Kir aurait incité à la rébellion. Emir Kir avait précisé être intervenu pour "mettre fin à la violence physique et psychique des agents".

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon avait fait savoir qu'il avait demandé un rapport à l'Inspection générale sur cet incident. Ce rapport précise que les agents se sont conduits avec professionnalisme et sont hors de poursuites. Concernant le comportement d'Emir Kir, le rapport souligne qu'il a "a contribué activement à accroître la tension dans l'avion".

A la demande du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, et du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, le SPF Intérieur a déposé plainte contre M. Kir pour incitation à la rébellion dans un avion.

Le 12 mai, le député-bourgmestre de Saint-Josse s'est manifesté en compagnie d'autres passagers alors que des policiers procédaient à l'expulsion d'une ressortissante nigériane sans autorisation de séjour en Belgique. Les faits ont eu lieu dans un vol vers Casablanca. Selon lui, la violence dont cette femme était victime et ses cris rendaient la situation "insoutenable". Selon des sources policières, Emir Kir aurait incité à la rébellion. Emir Kir avait précisé être intervenu pour "mettre fin à la violence physique et psychique des agents". Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon avait fait savoir qu'il avait demandé un rapport à l'Inspection générale sur cet incident. Ce rapport précise que les agents se sont conduits avec professionnalisme et sont hors de poursuites. Concernant le comportement d'Emir Kir, le rapport souligne qu'il a "a contribué activement à accroître la tension dans l'avion". A la demande du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, et du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, le SPF Intérieur a déposé plainte contre M. Kir pour incitation à la rébellion dans un avion.