Les clients de la compagnie irlandaise ont été prévenus moins de deux semaines avant la date de départ. "La Cour de justice européenne l'a déjà dit par le passé: une grève interne à une compagnie aérienne n'est pas un cas de force majeure et les passagers ont donc droit à une indemnisation.

Aucune indemnité forfaitaire ne doit être due seulement si Ryanair informe les passagers concernés de l'annulation de leur vol au moins 14 jours avant la date de départ", précise Test-Achats. Les indemnisations varient de 250 à 600 euros en fonction de la distance du vol.