Dans son discours, M. Erdogan a accusé les putschistes d'être de mèche avec Fethullah Gülen, un imam exilé depuis des années aux Etats-Unis qui avait auparavant été son allié. Le chef d'Etat a également affirmé que l'hôtel où il se trouvait sur la côte turque a été bombardé après son départ et qu'il ignorait om se trouvait actuellement le chef de l'armée. "Il y a en Turquie un gouvernement et un président élus par le peuple qui sont au pouvoir et si Dieu le veut nous allons surmonter cette épreuve", a-t-il dit avant de féliciter les Turcs pour être descendus "par millions" dans les rues pour défendre la Nation. Son Premier ministre Binali Yildirim a pour sa part fait état de 120 arrestations alors que des explosions et des coup de feu sporadiques étaient toujours entendus au petit matin dans le centre-ville d'Ankara où le Parlement a été bombardé, ainsi qu'à Istanbul. (Belga)

Dans son discours, M. Erdogan a accusé les putschistes d'être de mèche avec Fethullah Gülen, un imam exilé depuis des années aux Etats-Unis qui avait auparavant été son allié. Le chef d'Etat a également affirmé que l'hôtel où il se trouvait sur la côte turque a été bombardé après son départ et qu'il ignorait om se trouvait actuellement le chef de l'armée. "Il y a en Turquie un gouvernement et un président élus par le peuple qui sont au pouvoir et si Dieu le veut nous allons surmonter cette épreuve", a-t-il dit avant de féliciter les Turcs pour être descendus "par millions" dans les rues pour défendre la Nation. Son Premier ministre Binali Yildirim a pour sa part fait état de 120 arrestations alors que des explosions et des coup de feu sporadiques étaient toujours entendus au petit matin dans le centre-ville d'Ankara où le Parlement a été bombardé, ainsi qu'à Istanbul. (Belga)