Les manifestants arboraient des drapeaux turcs et portaient des t-shirts sur lesquels on pouvait lire le nom du pays méditerranéen. Ils ont scandé des slogans tels que "Allah akbar" (Dieu est grand). Une fois que les manifestants ont appris que la situation était à nouveau sous contrôle en Turquie, nombre d'entre eux sont rentrés à leur domicile, a indiqué un porte-parole de la police berlinoise. Des partisans et des opposants du président Erdogan se sont également rassemblés en rue dans d'autres villes telles que Bruxelles ou Rotterdam. (Belga)

Les manifestants arboraient des drapeaux turcs et portaient des t-shirts sur lesquels on pouvait lire le nom du pays méditerranéen. Ils ont scandé des slogans tels que "Allah akbar" (Dieu est grand). Une fois que les manifestants ont appris que la situation était à nouveau sous contrôle en Turquie, nombre d'entre eux sont rentrés à leur domicile, a indiqué un porte-parole de la police berlinoise. Des partisans et des opposants du président Erdogan se sont également rassemblés en rue dans d'autres villes telles que Bruxelles ou Rotterdam. (Belga)