Une adolescente de 14 ans originaire de Willebroek a échappé à un enlèvement lundi alors qu'elle rentrait de l'école. On lui a enfilé un sac sur la tête et elle a été transportée dans un mini-bus. La victime a pu s'extirper du véhicule et s'échapper. La police de Malines-Willebroek et la division malinoise du parquet d'Anvers recherchaient mardi activement des témoins de la scène. "L'enquête est toujours en cours. Nous travaillons actuellement sur une dizaine de pistes. Celles-ci doivent être vérifiées. Les images vidéos doivent quant à elles être entièrement visionnées", a indiqué le porte-parole du parquet. La police est présente, tant en uniforme qu'en civil, aux abords des écoles. Eddy Bevers, le bourgmestre de Willebroek (N-VA), a par ailleurs fait savoir que la nouvelle avait eu l'effet d'une bombe. "J'ai reçu des appels de parents inquiets mais également d'associations jusqu'à une heure trente cette nuit". Il a insisté sur le fait que l'enquête était traitée prioritairement. (Belga)

Une adolescente de 14 ans originaire de Willebroek a échappé à un enlèvement lundi alors qu'elle rentrait de l'école. On lui a enfilé un sac sur la tête et elle a été transportée dans un mini-bus. La victime a pu s'extirper du véhicule et s'échapper. La police de Malines-Willebroek et la division malinoise du parquet d'Anvers recherchaient mardi activement des témoins de la scène. "L'enquête est toujours en cours. Nous travaillons actuellement sur une dizaine de pistes. Celles-ci doivent être vérifiées. Les images vidéos doivent quant à elles être entièrement visionnées", a indiqué le porte-parole du parquet. La police est présente, tant en uniforme qu'en civil, aux abords des écoles. Eddy Bevers, le bourgmestre de Willebroek (N-VA), a par ailleurs fait savoir que la nouvelle avait eu l'effet d'une bombe. "J'ai reçu des appels de parents inquiets mais également d'associations jusqu'à une heure trente cette nuit". Il a insisté sur le fait que l'enquête était traitée prioritairement. (Belga)