Cette fermeture intervient à nouveau en raison d'un manque de contrôleurs aériens. Concrètement, plusieurs aiguilleurs du ciel se sont déclarés malades. Ces dernières semaines, un manque d'effectifs au sein du contrôleur aérien Skeyes, dans un contexte de tensions sociales, a causé de nombreuses fermetures de l'espace aérien belge, le plus souvent durant quelques heures au cours de la nuit, ce qui touche particulièrement les compagnies cargo actives à l'aéroport de Liège. (Belga)