"Vers 13H30 (18H30 GMT) nous avons détecté un probable tir de missile en provenance de Corée du Nord", a précisé le porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning. De son côté, l'état-major sud-coréen a annoncé que la Corée du Nord a procédé mercredi (heure locale: ndlr) à un nouveau tir de missile balistique. Le missile a été tiré vers l'est depuis la province du sud Pyongan, a indiqué l'agence sud-coréenne de presse Yonhap, précisant que les militaires sud-coréens et américains analysaient les données. Quelques heures plus tôt, Séoul a fait état mardi de signes d'activité sur une base de missiles nord-coréenne. Un radar de traçage de missiles a été mis en service lundi sur une base nord-coréenne non identifiée et le trafic télécoms s'est intensifié, selon une source gouvernementale citée par Yonhap. (Belga)

"Vers 13H30 (18H30 GMT) nous avons détecté un probable tir de missile en provenance de Corée du Nord", a précisé le porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning. De son côté, l'état-major sud-coréen a annoncé que la Corée du Nord a procédé mercredi (heure locale: ndlr) à un nouveau tir de missile balistique. Le missile a été tiré vers l'est depuis la province du sud Pyongan, a indiqué l'agence sud-coréenne de presse Yonhap, précisant que les militaires sud-coréens et américains analysaient les données. Quelques heures plus tôt, Séoul a fait état mardi de signes d'activité sur une base de missiles nord-coréenne. Un radar de traçage de missiles a été mis en service lundi sur une base nord-coréenne non identifiée et le trafic télécoms s'est intensifié, selon une source gouvernementale citée par Yonhap. (Belga)