"Ca ne me pose pas de problème, nous verrons ce qu'il se passera, mais les missiles à courte portée sont très communs", a-t-il déclaré à des journalistes à la Maison Blanche, juste avant que l'agence sud-coréenne Yonhap ne rapporte le tir par Pyongyang d'un nouveau projectile non identifié de courte portée. (Belga)