S'adressant à la presse après le départ du dirigeant nord-coréen, M. Trump a annoncé que des négociateurs des deux pays reprendraient les discussions "d'ici deux à trois semaines" à propos du programme nucléaire de Pyongyang. Donald Trump a déclaré dimanche qu'il avait invité Kim Kong Un à se rendre aux Etats-Unis, peu après avoir marché en sa compagnie sur le sol de la Corée du Nord, une première pour un président américain. "Cela se fera un jour ou l'autre", a déclaré devant la presse M. Trump, qui avait lancé avant l'entretien avec M. Kim qu'il "l'inviterait bien à la Maison Blanche". (Belga)

S'adressant à la presse après le départ du dirigeant nord-coréen, M. Trump a annoncé que des négociateurs des deux pays reprendraient les discussions "d'ici deux à trois semaines" à propos du programme nucléaire de Pyongyang. Donald Trump a déclaré dimanche qu'il avait invité Kim Kong Un à se rendre aux Etats-Unis, peu après avoir marché en sa compagnie sur le sol de la Corée du Nord, une première pour un président américain. "Cela se fera un jour ou l'autre", a déclaré devant la presse M. Trump, qui avait lancé avant l'entretien avec M. Kim qu'il "l'inviterait bien à la Maison Blanche". (Belga)