Quatre jets de combat ont lâché huit bombes dans un site d'entrainement au tir à Taebaek, dans la province de Gangwon au nord du pays, indique l'agence de presse Yonhap, citant le porte-parole du président sud-coréen Moon Jae In. Le président récemment entré en fonction a souhaité montrer que la capacité militaire de la Corée du Sud est en mesure de surpasser celle de son voisin ennemi dans la péninsule en cas d'attaque. Un conseil de sécurité national a été convoqué après la nouvelle du nouveau tir nord-coréen. En outre, la ministre des Affaires étrangères sud-coréenne Kang Kyung-wha s'est entretenue avec le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Tous deux ont convenu de renforcer les sanctions envers le régime isolé de Pyongyang. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies est convoquée mardi, à la demande de Washington, Tokyo et Séoul. (Belga)

Quatre jets de combat ont lâché huit bombes dans un site d'entrainement au tir à Taebaek, dans la province de Gangwon au nord du pays, indique l'agence de presse Yonhap, citant le porte-parole du président sud-coréen Moon Jae In. Le président récemment entré en fonction a souhaité montrer que la capacité militaire de la Corée du Sud est en mesure de surpasser celle de son voisin ennemi dans la péninsule en cas d'attaque. Un conseil de sécurité national a été convoqué après la nouvelle du nouveau tir nord-coréen. En outre, la ministre des Affaires étrangères sud-coréenne Kang Kyung-wha s'est entretenue avec le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Tous deux ont convenu de renforcer les sanctions envers le régime isolé de Pyongyang. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies est convoquée mardi, à la demande de Washington, Tokyo et Séoul. (Belga)