Paul Gallagher, qui est de fait le ministre des Affaires étrangères du Vatican, devrait rester là-bas jusqu'à mardi. Il avait déjà rencontré son homologue biélorusse, Vladimir Makei. Selon les observateurs, l'archevêque est le premier diplomate occidental à se rendre à Minsk depuis les élections présidentielles du 9 août. La situation est très tendue au Bélarus depuis un mois déjà. Le week-end dernier, des dizaines de milliers de personnes ont participé à une marche de protestation à Minsk. Il y a également eu une manifestation devant la résidence officielle du controversé président Alexandre Loukachenko. Selon certaines sources, plus de 100.000 personnes ont pris part aux manifestations dans la capitale biélorusse. Loukachenko est président depuis 1994 mais, malgré les manifestations de rue massives qui ont suivi les élections au début du mois d'août, il ne veut rien entendre et n'entend pas démissionner. Il a affirmé avoir remporté plus de 80% des voix, contre seulement 10,12% pour Tichanovskay. Selon l'opposition, ce scrutin a fait l'objet d'une fraude électorale généralisée. Au moins 7.000 manifestants ont été arrêtés depuis les élections. (Belga)

Paul Gallagher, qui est de fait le ministre des Affaires étrangères du Vatican, devrait rester là-bas jusqu'à mardi. Il avait déjà rencontré son homologue biélorusse, Vladimir Makei. Selon les observateurs, l'archevêque est le premier diplomate occidental à se rendre à Minsk depuis les élections présidentielles du 9 août. La situation est très tendue au Bélarus depuis un mois déjà. Le week-end dernier, des dizaines de milliers de personnes ont participé à une marche de protestation à Minsk. Il y a également eu une manifestation devant la résidence officielle du controversé président Alexandre Loukachenko. Selon certaines sources, plus de 100.000 personnes ont pris part aux manifestations dans la capitale biélorusse. Loukachenko est président depuis 1994 mais, malgré les manifestations de rue massives qui ont suivi les élections au début du mois d'août, il ne veut rien entendre et n'entend pas démissionner. Il a affirmé avoir remporté plus de 80% des voix, contre seulement 10,12% pour Tichanovskay. Selon l'opposition, ce scrutin a fait l'objet d'une fraude électorale généralisée. Au moins 7.000 manifestants ont été arrêtés depuis les élections. (Belga)