Les visites de famille sont ainsi organisées par bloc de 15 personnes et les familles ont été averties de ce mode d'organisation mis en place dimanche et ce lundi. La tension à l'intérieur de la prison resterait contenue à ce stade. Environ 250 détenus se trouvent dans l'établissement, dont la capacité théorique est de 170 prisonniers. "On nous dit qu'il y aurait quelques guichets et quelques WC qui ont été dégradés mais, a priori, ce n'est pas énorme", précisent les grévistes rassemblés devant la prison. "Il faut dire qu'avec 16 policiers et 3 membres de la protection civile à l'intérieur ce lundi, ça fait plus de personnes que certains jours lors des services normaux. En théorie, nous devons être vingt-cinq par pause pour assurer tous les services mais ce n'est jamais le cas. Il est arrivé qu'on assume tout à treize." (Belga)

Les visites de famille sont ainsi organisées par bloc de 15 personnes et les familles ont été averties de ce mode d'organisation mis en place dimanche et ce lundi. La tension à l'intérieur de la prison resterait contenue à ce stade. Environ 250 détenus se trouvent dans l'établissement, dont la capacité théorique est de 170 prisonniers. "On nous dit qu'il y aurait quelques guichets et quelques WC qui ont été dégradés mais, a priori, ce n'est pas énorme", précisent les grévistes rassemblés devant la prison. "Il faut dire qu'avec 16 policiers et 3 membres de la protection civile à l'intérieur ce lundi, ça fait plus de personnes que certains jours lors des services normaux. En théorie, nous devons être vingt-cinq par pause pour assurer tous les services mais ce n'est jamais le cas. Il est arrivé qu'on assume tout à treize." (Belga)