"L'idée m'est venue dans le courant de l'année dernière, car je trouvais qu'il y avait des moments où mes balles volaient un peu", raconta-t-elle. "Quand je sentais vraiment bien ma balle, c'était une raquette magnifique, mais lorsque je n'étais pas dans un bon jour, cela partait dans tous les sens. J'ai donc voulu opter pour une raquette avec un peu plus de contrôle en conservant tout de même la puissance, car c'est la base de mon jeu." Et c'est ainsi qu'elle a choisi la marque japonaise, rejoignant ainsi notamment Stan Wawrinka (ATP 4), vainqueur en 2014 à Melbourne, Nick Kyrgios (ATP 13) et Angelique Kerber (WTA 1). "J'en ai testé beaucoup et la première fois que je l'ai eue en main, j'ai eu de très bonnes sensations. Elle est très confortable. Sur les balles lointaines, je dois travailler un peu plus, mais maintenant au moins, j'ai une meilleure chance de les ramener dans le terrain et d'en faire encore quelque chose. Et j'aime bien la couleur également. Quand je l'ai vue, c'était le coup de foudre !", sourit-elle. La n°1 belge espère qu'elle lui portera chance pour 2017. "J'espère progresser dans mon jeu avec mon équipe, faire plein de bons résultats et gagner des titres, car c'est cela qui me procure du bonheur", conclut-elle. (Belga)

"L'idée m'est venue dans le courant de l'année dernière, car je trouvais qu'il y avait des moments où mes balles volaient un peu", raconta-t-elle. "Quand je sentais vraiment bien ma balle, c'était une raquette magnifique, mais lorsque je n'étais pas dans un bon jour, cela partait dans tous les sens. J'ai donc voulu opter pour une raquette avec un peu plus de contrôle en conservant tout de même la puissance, car c'est la base de mon jeu." Et c'est ainsi qu'elle a choisi la marque japonaise, rejoignant ainsi notamment Stan Wawrinka (ATP 4), vainqueur en 2014 à Melbourne, Nick Kyrgios (ATP 13) et Angelique Kerber (WTA 1). "J'en ai testé beaucoup et la première fois que je l'ai eue en main, j'ai eu de très bonnes sensations. Elle est très confortable. Sur les balles lointaines, je dois travailler un peu plus, mais maintenant au moins, j'ai une meilleure chance de les ramener dans le terrain et d'en faire encore quelque chose. Et j'aime bien la couleur également. Quand je l'ai vue, c'était le coup de foudre !", sourit-elle. La n°1 belge espère qu'elle lui portera chance pour 2017. "J'espère progresser dans mon jeu avec mon équipe, faire plein de bons résultats et gagner des titres, car c'est cela qui me procure du bonheur", conclut-elle. (Belga)