"Le métro dans lequel je me trouvais a quitté la station Arts-loi. Pas longtemps après, on a entendu un gros 'boum' et tout est devenu noir dans le tunnel. J'ai pensé à une explosion, mais le métro a continué à rouler avant de s'arrêter peu avant Maelbeek", a-t-elle confié au Vif.be.

"Il y avait plein de fumée dans le tunnel, mais les gens ont pensé à un accident ou un problème technique. La Stib se contentait d'annoncer par message : "il y a eu un incident, on fait tout pour rétablir le plus vite possible", poursuit-elle.

"On a attendu et il ne se passait rien. Puis on a vu la conductrice remonter la ligne. J'ai pensé qu'on allait juste repartir dans l'autre sens. Sauf qu'après d'autres 'boum' ont commencé à retentir au-dessus de nous."

Lire aussi: Explosion dans la station de métro Maelbeek: des morts et des blessés

"Très vite, de la fumée a commencé à rentrer dans la rame et ça devenait dur de respirer. On a fermé toutes les fenêtres et les gens ont commencé à remonter le métro par l'arrière vers Arts-Loi. Une fois dehors, le personnel de la Stib nous ont fait sortir, mais sans aucune explication. On a eu confirmation sur Twitter que c'était bien une explosion à Maelbeek."

"On a dû ensuite marcher sur les rails de métro jusqu'à Arts-Loi. On ne voyait quasiment rien, ça sentait la poudre avec de la fumée partout. C'était vraiment irrespirable", conclut-elle.

Propos recueillis par Guillaume Alvarez et Maxime Defays.

"Le métro dans lequel je me trouvais a quitté la station Arts-loi. Pas longtemps après, on a entendu un gros 'boum' et tout est devenu noir dans le tunnel. J'ai pensé à une explosion, mais le métro a continué à rouler avant de s'arrêter peu avant Maelbeek", a-t-elle confié au Vif.be."Il y avait plein de fumée dans le tunnel, mais les gens ont pensé à un accident ou un problème technique. La Stib se contentait d'annoncer par message : "il y a eu un incident, on fait tout pour rétablir le plus vite possible", poursuit-elle."On a attendu et il ne se passait rien. Puis on a vu la conductrice remonter la ligne. J'ai pensé qu'on allait juste repartir dans l'autre sens. Sauf qu'après d'autres 'boum' ont commencé à retentir au-dessus de nous."Lire aussi: Explosion dans la station de métro Maelbeek: des morts et des blessés "Très vite, de la fumée a commencé à rentrer dans la rame et ça devenait dur de respirer. On a fermé toutes les fenêtres et les gens ont commencé à remonter le métro par l'arrière vers Arts-Loi. Une fois dehors, le personnel de la Stib nous ont fait sortir, mais sans aucune explication. On a eu confirmation sur Twitter que c'était bien une explosion à Maelbeek.""On a dû ensuite marcher sur les rails de métro jusqu'à Arts-Loi. On ne voyait quasiment rien, ça sentait la poudre avec de la fumée partout. C'était vraiment irrespirable", conclut-elle. Propos recueillis par Guillaume Alvarez et Maxime Defays.