Le chef d'État de gauche, âgé de 77 ans, avait été hospitalisé le 10 octobre, au lendemain des élections législatives, en soins intensifs, où il était resté plus de trois semaines avant d'être transféré dans une unité de convalescence. Il souffre de problèmes hépatiques, que les médias locaux affirment être liés à sa consommation d'alcool. Il avait accepté le 11 novembre la démission formelle du gouvernement du Premier ministre sortant, le milliardaire populiste Andrej Babis, à la suite de son échec électoral et devrait désigner vendredi le dirigeant de centre-droit Petr Fiala comme Premier ministre. L'alliance Ensemble de trois partis, menée par l'ODS de Petr Fiala, a formé une coalition avec une autre alliance de deux autres formations - dont le Parti pirate, anti-système - et comptabilise une majorité de 108 sièges sur 200 dans la nouvelle Chambre basse du parlement. "L'Hôpital universitaire militaire recommande que le président bénéficie de soins dans un établissement spécialisé. Cependant, eu égard à l'amélioration remarquable de l'état du président, nous respectons sa décision de poursuivre l'exercice de son activité constitutionnelle en dehors d'une structure médicale", a ajouté l'hôpital. (Belga)

Le chef d'État de gauche, âgé de 77 ans, avait été hospitalisé le 10 octobre, au lendemain des élections législatives, en soins intensifs, où il était resté plus de trois semaines avant d'être transféré dans une unité de convalescence. Il souffre de problèmes hépatiques, que les médias locaux affirment être liés à sa consommation d'alcool. Il avait accepté le 11 novembre la démission formelle du gouvernement du Premier ministre sortant, le milliardaire populiste Andrej Babis, à la suite de son échec électoral et devrait désigner vendredi le dirigeant de centre-droit Petr Fiala comme Premier ministre. L'alliance Ensemble de trois partis, menée par l'ODS de Petr Fiala, a formé une coalition avec une autre alliance de deux autres formations - dont le Parti pirate, anti-système - et comptabilise une majorité de 108 sièges sur 200 dans la nouvelle Chambre basse du parlement. "L'Hôpital universitaire militaire recommande que le président bénéficie de soins dans un établissement spécialisé. Cependant, eu égard à l'amélioration remarquable de l'état du président, nous respectons sa décision de poursuivre l'exercice de son activité constitutionnelle en dehors d'une structure médicale", a ajouté l'hôpital. (Belga)