Un groupe rebelle a lancé une offensive depuis ses bases arrières en Libye le 11 avril, jour de l'élection présidentielle pour laquelle le sortant Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est donné gagnant. "Côté ennemi, plus de 300 rebelles ont été neutralisés" samedi, a déclaré à l'AFP le général Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l'armée, déplorant: "cinq martyres côté amis". Samedi, le gouvernement avait affirmé que l'offensive rebelle avait "pris fin". (Belga)

Un groupe rebelle a lancé une offensive depuis ses bases arrières en Libye le 11 avril, jour de l'élection présidentielle pour laquelle le sortant Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est donné gagnant. "Côté ennemi, plus de 300 rebelles ont été neutralisés" samedi, a déclaré à l'AFP le général Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l'armée, déplorant: "cinq martyres côté amis". Samedi, le gouvernement avait affirmé que l'offensive rebelle avait "pris fin". (Belga)