Le 13 juin 2017, alors qu'il participait à un barbecue arrosé à Hélécine, le prévenu s'en est pris à une dame qui avait garé sa voiture tout à fait légalement devant la propriété où avait lieu cette fête. Le prévenu lui a ordonné de partir et, comme elle ne s'est pas exécutée, il s'en est pris physiquement à elle lorsqu'elle est revenue une heure plus tard. Il l'a poussée au sol, relevée par les cheveux, puis lui a cogné la tête à deux reprises contre un mur. La victime a subi une semaine d'incapacité de travail. Le deuxième fait dans lequel Pascal D. a été impliqué est un accident de roulage survenu dans la nuit du 6 au 7 avril 2018, sur le boulevard de Lauzelle à Louvain-la-Neuve. Estimant que l'autre conducteur le suivait de trop près, il a freiné brusquement et provoqué une légère collision. Il est alors sorti de sa voiture, a pris l'autre conducteur par la nuque pour l'obliger à se mettre à genoux, et l'a cogné contre sa voiture. "Monsieur a déjà été lourdement condamné. Il n'a plus droit à aucune mesure de faveur et il recommence, en s'en prenant à des gens dont le comportement lui déplait. Il déploie une violence gratuite, démesurée, sans aucune prise de conscience et reste dans le déni total", avait précisé à l'audience le ministère public en requérant la peine que le tribunal a infligée au prévenu ce mardi. (Belga)

Le 13 juin 2017, alors qu'il participait à un barbecue arrosé à Hélécine, le prévenu s'en est pris à une dame qui avait garé sa voiture tout à fait légalement devant la propriété où avait lieu cette fête. Le prévenu lui a ordonné de partir et, comme elle ne s'est pas exécutée, il s'en est pris physiquement à elle lorsqu'elle est revenue une heure plus tard. Il l'a poussée au sol, relevée par les cheveux, puis lui a cogné la tête à deux reprises contre un mur. La victime a subi une semaine d'incapacité de travail. Le deuxième fait dans lequel Pascal D. a été impliqué est un accident de roulage survenu dans la nuit du 6 au 7 avril 2018, sur le boulevard de Lauzelle à Louvain-la-Neuve. Estimant que l'autre conducteur le suivait de trop près, il a freiné brusquement et provoqué une légère collision. Il est alors sorti de sa voiture, a pris l'autre conducteur par la nuque pour l'obliger à se mettre à genoux, et l'a cogné contre sa voiture. "Monsieur a déjà été lourdement condamné. Il n'a plus droit à aucune mesure de faveur et il recommence, en s'en prenant à des gens dont le comportement lui déplait. Il déploie une violence gratuite, démesurée, sans aucune prise de conscience et reste dans le déni total", avait précisé à l'audience le ministère public en requérant la peine que le tribunal a infligée au prévenu ce mardi. (Belga)