À l'arrivée de la police dans cette pharmacie de Rebecq, la victime qui avait été menacée était très choquée. Le prévenu lui avait posé une arme de poing contre la tempe pour se faire remettre le contenu de la caisse. Il était manifestement en état d'ivresse et avait été interpellé rapidement, alors qu'il était encore en possession de l'argent volé. À l'audience, Ahmed B. a expliqué qu'il travaillait dans l'horeca, qu'il avait un emploi stable, une femme et plusieurs enfants. Avec la crise sanitaire, il a perdu deux emplois d'affilée et a sombré dans la drogue et l'alcool. "J'ai vraiment déraillé", a-t-il résumé sur le banc des prévenus. Avant de commettre ce braquage dans la pharmacie située à proximité de chez lui, il avait vidé une bouteille de rhum. La peine de dix-huit mois avec un sursis probatoire qui lui est infligée est conforme aux réquisitions du ministère public. Les conditions fixées pour ce sursis sont notamment de s'abstenir de toute consommation d'alcool et de stupéfiants et de poursuivre un traitement médical que le prévenu a déjà débuté d'initiative. (Belga)

À l'arrivée de la police dans cette pharmacie de Rebecq, la victime qui avait été menacée était très choquée. Le prévenu lui avait posé une arme de poing contre la tempe pour se faire remettre le contenu de la caisse. Il était manifestement en état d'ivresse et avait été interpellé rapidement, alors qu'il était encore en possession de l'argent volé. À l'audience, Ahmed B. a expliqué qu'il travaillait dans l'horeca, qu'il avait un emploi stable, une femme et plusieurs enfants. Avec la crise sanitaire, il a perdu deux emplois d'affilée et a sombré dans la drogue et l'alcool. "J'ai vraiment déraillé", a-t-il résumé sur le banc des prévenus. Avant de commettre ce braquage dans la pharmacie située à proximité de chez lui, il avait vidé une bouteille de rhum. La peine de dix-huit mois avec un sursis probatoire qui lui est infligée est conforme aux réquisitions du ministère public. Les conditions fixées pour ce sursis sont notamment de s'abstenir de toute consommation d'alcool et de stupéfiants et de poursuivre un traitement médical que le prévenu a déjà débuté d'initiative. (Belga)